L'été, c'est l'occasion de tester de nouvelles techniques et ça faisait un moment que celle-ci me faisait de l'oeil.

Alors quand Louise m'a dit qu'elle voulait apprendre à faire des bracelets en perles, j'ai sauté sur l'occasion!

J'ai fouillé sur le net pour trouver quelques conseils pour débuter, savoir quel matériel acheter avant de commencer et je me suis dit que ça pourrait vous intéresser.

Les liens pour le matériel mènent chez Perles and co, là où j'ai acheté mes fournitures puisque c'était le seul site qui avait tout ce dont j'avais besoin. La livraison a été rapide donc rien à dire sauf que j'ai été déçue par quelques couleurs de perles mais c'est le risque de commander sur internet.

Il vous faut donc

3

Des perles mais pas n'importe lesquelles, les perles de rocailles rendent le tissage irrégulier, il vaut donc mieux utiliser des perles Miyuki 11/0.

Ce numéro 11/0 représente la taille des perles. Cette taille étant apparement la plus adaptée pour les bracelets.

4

Le fil nylon est difficile à travailler, il est donc conseillé d'utiliser du fil One G 25mm mais il doit y avoir des fils de meilleure qualité car il s'effiloche pas mal au niveau du trou de l'aiguille

Des aiguilles à perler. Elles sont longues, pointues des 2 côtés et avec une large ouverture au milieu pour passer le fil. J'ai pris des 57mm et c'est parfait.

Des embouts pour tissage de perles

Des fermoirs à ressort

Des attaches ovales

Et je vous conseille également de prendre des anneaux ouverts, bien que ceux-ci soient un peu gros.

Je n'ai pas commandé de métier à perler puisque Louise en avait un, vestige d'un coffret cadeau d'anniversaire :

5

 

 

Sauf qu'on a vraiment galéré à accrocher les fils et à les tendre et comme on partait quelques jours, il fallait quelque chose de plus pratique.

C'est là qu'intervient le tissage peyote!

Moi qui pensait que c'était le nom complet du tissage de perles je me trompais, c'est une autre façon de tisser les perles, sans métier à tisser, avec juste une aiguille.

2

Et je trouve même cette façon de faire plus agréable qu'avec le métier à tisser même si c'est plus long et que le départ est un peu fastidieux la première fois.

Et les motifs ne se disposent pas de la même façon, en peyote, il y a moins d'escaliers dans les motifs. Il vaut donc mieux utiliser une grille spéciale peyote pour dessiner son motif plutôt qu'une simple feuille à petits carreaux pour le tissage à partir du métier à perler :

graphpaper_peyote_250x250

Voici des schémas pour commencer en tissage peyote trouvé sur le blog de Carmillabijoux :

14420764_p

14420018_p

20348384_p

Par contre, les embouts achetés pour fermer les bracelets ne se fixent pas sur ce genre de tissage, j'ai donc été obligée de trouver une autre solution (et c'est là qu'interviennent les anneaux ouverts!)

8

J'ai donc terminé le bracelet en pointe et glissé un anneau dans la dernière perle pour accrcher le fermoir. Mais je n'ai pas assez serré la dernière perle et le fil se détend...

Je viens de trouver ce lien qui devrait rendre cette fin de bracelet plus solide, à tester pour le prochain :

http://www.jewelrylessons.com/tutorial/peyote-stitch-finishing-touches

Vous pouvez également voir sur cette photo, le noeud du départ du bracelet. Grave erreur, comme au tricot, on ne fait jamais de noeud en tissage!! Il suffit de passer le fil dans plusieurs rangs de perles pour le fixer.

Une autre erreur de débutante : ce n'est pas la peine de déterminer la longueur du poignet afin de positionner le motif central bien au milieu du bracelet : il suffit de commencer par le motif central et de continuer de part et d'autre de ce motif jusqu'à obtenir la longueur voulue.

1

Vous pouvez même rajouter des bracelets fins assortis!

Et je n'ai pas dit mon dernier mot concernant le métier à perler puisque j'ai trouvé celui-ci ce matin par hasard chez Action (sans les perles Miyuki!)

6

Je crois n'avoir rien oublié.

Et n'hésitez pas à aller sur pinterest, vous trouverez beaucoup d'idées de motifs et de couleurs.

Et si vous avez d'autres conseils à me donner, c'est avec plaisir!